Les cabanes de Mataporc

POINTS D’INTÉRÊTS :

– Cabanes bien conservées
– Chemins ombragés

Description

Une randonnée ombragée sur les hauteurs du village de Laroque des Albères, en catalan La Roca de l’Albéra, littéralement le rocher de l’Albère.

Au fil de l’eau et des canaux d’arrosage, vous serez transportés au siècle dernier, au cœur du massif des Albères (30 km à vol d’oiseau du Canigou et 4 km de la mer). Ce massif est soumis aux influences ibériques, montagnardes et méditerranéennes ce qui explique la diversité de la faune et de la flore qu’il présente. Les chercheurs du laboratoire Arago de Banyuls-sur-Mer, gestionnaire du site, y ont recensé plus de 5500 espèces animales (beaucoup d’insectes) et végétales.

Les cabanes de Mataporcs sont d’anciennes cabanes de berger, enfouies dans la forêt domaniale de Laroque des Albères, qui servaient d’abri aux éleveurs encadrant leurs troupeaux de bêtes dans la montagne. Il s’agit de cabanes en pierres sèches dont certaines présentent une charpente ou un aperçu de charpente en bois de châtaignier.

Perchées à plus de 300 m d’altitude, elles évoquent un pastoralisme révolu.

Carte du circuit

TYPE DE CIRCUIT : Boucle


DIFFICULTÉ : Facile à moyenne


DISTANCE : 7,9 km


DÉNIVELÉ : 300 m


DURÉE : 3h

Description

Une randonnée ombragée sur les hauteurs du village de Laroque des Albères, en catalan La Roca de l’Albéra, littéralement le rocher de l’Albère.

Au fil de l’eau et des canaux d’arrosage, vous serez transportés au siècle dernier, au cœur du massif des Albères (30 km à vol d’oiseau du Canigou et 4 km de la mer). Ce massif est soumis aux influences ibériques, montagnardes et méditerranéennes ce qui explique la diversité de la faune et de la flore qu’il présente. Les chercheurs du laboratoire Arago de Banyuls-sur-Mer, gestionnaire du site, y ont recensé plus de 5500 espèces animales (beaucoup d’insectes) et végétales.

Les cabanes de Mataporcs sont d’anciennes cabanes de berger, enfouies dans la forêt domaniale de Laroque des Albères, qui servaient d’abri aux éleveurs encadrant leurs troupeaux de bêtes dans la montagne. Il s’agit de cabanes en pierres sèches dont certaines présentent une charpente ou un aperçu de charpente en bois de châtaignier.

Perchées à plus de 300 m d’altitude, elles évoquent un pastoralisme révolu.

Carte du circuit

TYPE DE CIRCUIT : Boucle


DIFFICULTÉ : Facile à moyenne


DISTANCE : 7,9 km


DÉNIVELÉ : 300 m


DURÉE : 3h

POINTS D’INTÉRÊTS :

– Cabanes bien conservées
– Chemins ombragés